Philosophie de la démarche

"Un bon thérapeute n'est pas quelqu'un qui sait, mais quelqu'un qui cherche"  Y. Yalom

reference chemin 

"Impose ta chance, serre ton bonheur, va vers ton risque... A te regarder ils s'habitueront."        René Char

 

24puce logo Au coeur de la démarche: La personne humaine

Si cela peut paraitre évident qu'au coeur du travail thérapeutique la personne humaine soit le souci, il est important de faire remarquer qu'en psychologie c'est plus souvent la pathologie ou la problématique psychique, les symptômes, la chimie du cerveau ou la question de la génétique qui occupent la place principale. Et, selon le regard que nous portons sur la personne, nous nous situons, comme le disait Minkowski entre "pathologie du psychologique ou psychologie du pathologique. " C'est-à-dire, soit nous avons en face de nous une personne malade, qui doit se faire prendre en charge pour être soignée soit nous avons en face de nous une personne qui a besoin d'être comprise pour commencer à se découvrir capable de se prendre en charge et de s'apporter ses réponses. Mais considérer la personne comme capable de se comprendre, de déméler les fils de son histoire et de commencer à se trouver ses solutions, implique une posture spécifique :

16puce logo La liberté de la personne: Reconnaitre que la personne est libre, c'est considérer l'influence qu'elle possède d'infléchir sa trajectoire de vie et d'agir sur les automatismes hérités de son histoire. Ce qui implique de s'appuyer sur son expérience de vie et d'en faire le matériau du travail thérapeutique, et en cela, nous rejoignons C. Rogers lorsqu'il constate : " A mes yeux, l'expérience est l'autorité suprême.../... Ni la bible, ni les prophètes  -ni Freud, ni la recherche- ni les révélations émanant de Dieu ou des Hommes- ne sauraient prendre le pas sur mon expérience directe et personnelle."

Comment y arriver ?

16puce logo L'épistémologie constructiviste: Ou comment nous construisons nos connaissances nous permettant d'interpréter le monde dans lequel nous évoluons.

Le constructivisme est une posture épistémologique, qui considère qu'une personne développe son intelligence, construit ses connaissances en action et en situation et peut agir sur son devenir par la réflexion. Ce qui fait dire à Piaget: "Que l'intelligence, c'est la capacité de s'adapter à son environnement ". Et plus une personne aura conscience de ce que lui fait l'expérience de sa relation à son environnement et mieux elle pourra décider de ce qu'elle en fait. Et toujours selon Piaget : " Le plus important n'est pas ce que nous savons, mais ce que nous faisons quand nous ne savons pas... "

16puce logo La philosophie existentielle

" La vérité n'existe pour l'individu que lorsqu'il la reproduit en action"  S. Kierkegaard

L'être humain n'est rien d'autre que ce qu'il se fait. Il est libre et en tant que tel responsable de son destin. Et cette liberté signifie le pouvoir que possède sa conscience à se soustraire de la chaine des causalités et d'échapper aux déterminismes que représentent son histoire, son environnement. L'existentitialisme affirme que ce qui nous a fait, nous pouvons le défaire et pour Sartre: " L'essentiel n'est pas ce que l'on a fait de nous mais ce que nous ferons de ce que l'on a fait de nous. " Ce n'est pas tant le passé qu'il nous faut visiter mais bien le présent qu'il nous faut investir : "Chaque Homme doit inventer son chemin."  J.P. Sartre

 16puce logo La posture phénoménologique en tant que science de la subjectivité

" Le langage réalise en brisant le silence ce que le silence voulait et n'obtenait pas."  M. Merleau-Ponty

Considérons la dans la continuité du cogito cartésien: "Je pense donc je suis ". Mais plutôt que de se contenter de penser pour être, elle interroge: " Je suis qui moi qui pense ? " Et, comment garantir que je ne suis pas le jouet de ce que je pense ? La posture phénoménologique nous invite au dépassement des certitudes et des croyances. C'est au travers d'une mise entre parenthèses (l'épochè) d'un monde que nous prenons pour vrai, que nous pourrons commencer à interroger la pertinence de ces vérités et commencer à changer ce qui ne nous convient pas.

Constructivisme - Existentialisme - Phénoménologie

Trois outils pour permettre à tout un chacun de passer du statut de sujet passif à sujet actif de son histoire. 

 

 PRENDRE LE RELAIS D'UNE HISTOIRE QUI NOUS A CONSTRUIT

AFIN DE COMMENCER A CONSTRUIRE NOTRE HISTOIRE.

Imprimer

Ce site utilise des cookies afin de vous garantir un meilleure expérience de navigation. En poursuivant la visite vous acceptez l'utilisation de celles-ci.